Nirvatravel téléphone

Carnets de voyage

Chine - Infos Magazine

A connaitre avant de partir en Chine

Des idées d’activités et de visites pour votre première escale en Chine

La Chine est une destination pleine de charme qui ne demande qu’à être explorée. Chaque année, des milliers de touristes s’y ruent pour découvrir les multiples facettes de l’Empire du Milieu. Vous aussi, vous avez envie de partir pour la première fois à la découverte de cette belle destination d’Asie ? Voici quelques idées d’activités à faire lors de votre aventure au cœur de la Chine.

Croisière nocturne sur le port de Hong Kong

Laissez-vous tenter par une escapade inédite à bord d’un bateau de luxe à la découverte de la belle ville de Hong Kong. À titre de rappel, c’est la ville la plus grande et la plus peuplée de la République de Chine. C’est une destination très touristique à ne surtout pas manquer lors d’un premier voyage en Chine. Pour votre escapade, pourquoi ne pas découvrir la beauté de la ville à travers une croisière nocturne sur le port de Hong Kong ? Découvrez une ville illuminée riche en paysages et en découvertes ! Goûtez aux innombrables mets succulents chinois proposés à bord de votre bateau tout en appréciant Hong Kong « by night ». C’est une expérience de voyage qui vous marquera certainement. De nombreuses autres activités vous sont proposées dans le bateau pour profiter pleinement de votre croisière.

Visite de la Grande Muraille

Il serait impensable de manquer la célébrissime Muraille de Chine lors de votre premier séjour au cœur du pays. En effet, c’est sans conteste l’un des monuments les plus représentatifs du pays à ne manquer sous aucun prétexte. Cette merveille est considérée comme l’un des ouvrages les plus célèbres de la planète. Pourquoi ne pas commencer votre aventure par la découverte de la section Mutianyu ? C’est une section de la Muraille se trouvant dans le district de Huairou, à environ 65 km de la capitale « Pékin ». Cette section de la Muraille dispose d’un téléphérique en option. C’est l’un des meilleurs moyens pour découvrir ce célèbre monument unique au monde.

Visite du fameux Palais d’été

Toujours au cœur de la capitale « Pékin », visitez le fameux Palais d’été ! Il s’agit d’un palais se trouvant au nord-ouest du centre de la capitale, dans le district de Haidian. Ce magnifique site touristique est réputé mondialement pour son jardin impérial. À noter que ce dernier fait partie des jardins impériaux les mieux sauvegardés du monde. Une fois à l’intérieur du palais, vous serez certainement conquis par cette atmosphère unique et tranquille. Ses jardins paysagers, ses pavillons, ses temples… c’est un dépaysement total assuré ! Le Palais d’été est l’endroit idéal pour tout amateur de beaux paysages qui se respecte !

Voyager en Chine vous réserve mille et une surprises !


 Un peu d'histoire

Impossible de parler de la chine sans évoquer les grands courants de pensées qui représentent  toujours les valeurs universelles de l’humanité

Confucius, le Tao et le Bouddhisme sont les piliers de la société chinoise

Ce pays n’est il pas la réunion des symboles des courants spirituels.

La chine moderne tend à se rapprocher des valeurs matérialistes de l’occident, alors que nos sociétés aspirent à redécouvrir les valeurs ancestrales que la chine nous a transmise.
Confucius se base sur les principes de la bienveillance (ou humanité), « ren », de la gouvernance de soi par le « li », de la vertu, « yi », et de l'harmonie pour dicter les règles de conduite dans la société. La clé de sa pensée est donc d'aimer son prochain, d'être en harmonie avec le monde qui nous entoure et de réfléchir avant d'agir pour trouver le meilleur comportement. Cinq liens moraux régissent ainsi la vie courante : les relations parent-enfant, maître-sujet, frère-frère, mari-femme et ami-ami. Le premier membre doit prendre soin de l'autre qui en retour doit le respecter et lui obéir. Ainsi, l'empereur doit veiller sur ses sujets qui lui doivent allégeance en retour et les parents élèvent les enfants qui leur doivent respect et obéissance. Le culte des ancêtres occupe également une place importante et il est de coutume de se rendre sur leur tombe pour les commémorer au moins une fois par an, pour la Toussaint chinoise, la fête de Qingming.

Le taoïsme est fondé sur les principes fondamentaux de l’univers, du macrocosme et du microcosme, du Yin et du Yang, sur l’équilibre des forces opposées pour atteindre l'harmonie. Pour les maitres chinois, il est important de suivre le « tao », la Voie, pour l'harmonie parfaite entre l'homme et la nature.

C'est le bouddhisme Mahayana ou Grand Véhicule qui s'est développée en Chine. Cette forme du bouddhisme ouvre les portes du nirvana à quiconque a cherché tout au long de sa vie à l'atteindre. Les fidèles passent ainsi leur vie à essayer d'atteindre les mérites tels les bodhisattvas. Les arhats sont les disciples de Bouddha qui, de part leur dévouement, accèdent au nirvana à leur mort, c'est-à-dire à la délivrance de la souffrance.
 En comblant les manques des doctrines confucéennes et taoïstes et en enrichissant la civilisation chinoise, le bouddhisme est dès lors la principale religion de Chine.
Plusieurs écoles ont fait leur apparition au cours des siècles. Ainsi, on retrouve les écoles Tiantai, Huayan (ou Avatamsaka), Jingtu  (de la Terre pure), Faxiang, Zen et Tantrique.



En Chine, le printemps commence après le nouvel an chinois

La fête du printemps, ou Nouvel An Chinois, est la fête la plus importante dans la culture chinoise. Ayant lieu le premier jour du premier mois du calendrier lunaire, elle tombe tous les ans à une date différente pour les Occidentaux.

Une tradition ancestrale
Aux origines, plus de mille ans avant notre ère, cette fête était une manière de prier le Ciel, la Terre et les ancêtres au tout début de l'année. Les paysans se basaient sur la deuxième lune après le solstice d'hiver pour prier en l'espoir d'une bonne récolte à venir et faire des offrandes. Cette fête agricole s'est ensuite élargie pour devenir le passage à la nouvelle année lunaire marquée par un nouveau signe (rat, bœuf, tigre, lapin, dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien et cochon).
C'est aujourd'hui la fête la plus importante en Chine, au même titre que Noël en Occident. La fête du printemps est l'occasion de se réunir en famille.

La veille et les 3 jours de fête
Les festivités commencent la veille au soir du 1er jour de l'année lunaire. Ce réveillon est l'occasion pour la famille de se réunir autour d'un repas très copieux et de se retrouver.  
Après ces trois jours de fêtes intensives, il faut attendre le 15ème jour du premier mois pour que les festivités se terminent officiellement avec la date des lanternes.

La gastronomie

Les 5 saveurs qui servent de base à la médecine traditionnelle chinoise, acidité, amertume, sucré, piquant, salé, montrent l’importance de l’harmonie de leur utilisation dans la cuisine traditionnelle

 C'est en effet plus de 5 000 plats qu'il est possible de découvrir en Chine, mais tout dépend de l'endroit où l'on se trouve et de la saison.
Avec la variété géographique et climatique, on retrouve 160 sortes de légumes dont 100 qui sont très populaires. Comparé à la France, les Chinois ont un nombre incalculable de champignons comestibles et ils les mettent à toutes les sauces !
Dans le sud de la Chine, notamment à Canton, on dira « on mange tout ce qui a quatre pattes à l'exception des tables et tout ce qui vole à l'exception des avions » ! Quelle manière originale de dire qu'ils mangent tout ce qui bouge !
Gastronomie et médecine chinoise
La cuisine chinoise n'est pas seulement un plaisir du palais, c'est aussi, et surtout  une question de nutrition. Dans la tradition chinoise, la frontière n'est pas nette entre la nourriture et la médecine et on pense souvent que la nourriture a des vertus médicinales.
Enfin, la signification a une grande importance dans la gastronomie chinoise. Ainsi, pour un élève qui va bientôt passer un examen, ses parents lui feront manger de la carpe. Ce poisson est connu pour surmonter tous les obstacles et sauter très haut pour arriver à remonter la rivière ; c'est donc un symbole de succès.
De même, pour le Nouvel An Chinois, chaque met à son importance : les oranges pour la chance et la richesse ; le poisson pour la richesse ; le poulet pour la chance ; les marrons pour de meilleurs revenus ; le fromage de soja pour l'espoir de s'enrichir.
Les jeunes mariés mangent des boules de riz glutineux, signe d'un mariage harmonieux et leurs parents leur offrent des noix, des dattes, des bonbons ou encore des oranges dans l'espoir qu'un fils arrive bientôt.
Toutes les méthodes peuvent être utilisées en Chine : sauté, à l'étouffée, à la vapeur, frit, grillé, frit dans peu d'huile,… Mais parmi ces modes, quatre sont très populaires en Chine ; c'est la friture, la cuisson à la vapeur, les aliments sautés et la cuisson dans l'eau bouillante.
Tout le monde a entendu parler du wok. Et bien c'est un instrument indispensable de la cuisine chinoise.  Les Chinois Han, qui sont l'ethnie majoritaire, mangent très peu d'aliments grillés. Les musulmans et les mongols quant à eux en sont très friands. C'est d'ailleurs en empruntant les méthodes de ces minorités que les Han ont inventé le canard laqué, l'un des rares plats « grillé » de leur cuisine.
De même, il faut faire l'équilibre entre le yin et le yang. Ainsi, tout comme en médecine chinoise, les aliments appartiennent soit au yin soit au yang. Un plat possède toujours des aliments appartenant aux deux catégories. C'est le cas par exemple du crabe qui appartient au yin et de la sauce gingembre qui appartient au yang.
Mais attention, il faut toujours que le goût des aliments soit en harmonie. Il ne faut pas mettre quelque chose de pimenté avec un aliment qui n'a pas de goût. Le piment est utilisé au contraire pour caché un goût déjà très fort.
La cuisine du Shandong : Cette cuisine, également appelée lucai, est assez bien représentative du nord
La cuisine du Sichuan : Sans doute l'une des plus connues, cette cuisine est très pimentée avec des épices et du gras. Cette gastronomie s'est répandue dans les autres provinces de Chine mais aussi dans le monde entier !
La cuisine cantonaise : C'est à se demander si cette cuisine n'est pas plus connue à l'étranger qu'en Chine. Qui n'a jamais mangé de riz cantonais ?
Les plats sont très variés et présentés d'une manière originale qu'ils soient revenus à la poêle, fris, mijotés ou sautés.
La cuisine de Huaiyang : Venant du Jiangsu, c'est l'une des plus délicates cuisines de Chine. Elle demande souvent beaucoup de préparation. Les plats ne sont généralement pas épicés mais plutôt doux et le vinaigre est très présent. C'est la cuisine impériale et celle des banquets officiels, et ce, encore aujourd'hui !

×